• Marathon de Marseille 2013

     

    Marathon de Marseille 2013

      

    Il y a quelques mois avec mes amis Christophe et Denis nous avons décidé de nous inscrire au marathon de Marseille. J'avais décidé de commencer ma préparation dès le 1er janvier, cela n'a pas été toujours simple de m'entrainer durant le mois de janvier et de février, conditions météo difficile, problème de tendinite au genoux gauche ; un peu comme Christophe qui s'est fait une entorse fin janvier j'ai été contraint de m'arrêter pendant plusieurs jours et du coup je n'ai pas pu suivre un plan de progression rigoureux.

    Malgré tout j'ai fait 520 km depuis début janvier, j'ai fait plusieurs sorties longues dont une de 30km le 9 mars et je me suis efforcé de faire toujours 4 sorties par semaine.

    Samedi nous voilà donc partie pour Marseille, durant l'après-midi on retire nos dossards et on fait une balade sur le vieux port où aura lieu de départ.

    Marathon de Marseille 2013

     

    Marathon de Marseille 2013

     

    Marathon de Marseille 2013


     

    Marathon de Marseille 2013

     

    Samedi soir on se trouve un petit restau pour la célèbre pasta-party :

     

    Marathon de Marseille 2013

     

     

     

    Marathon de Marseille 2013

     

    on est raisonnable au menu "tagiatelles à la tomate" ; retour à l'hotel de bonne heure mais entre la préparation de la tenue, le bruit dans la rue et le stress nous avons du mal à trouvé le sommeil... Le reveil quand à lui nous surprend car cela faisait peu de temps que l'on dormait... Il est 5h00 et nous voila un peu ridicule un dimanche matin assis en slip sur le lit entrain de manger une gamelle de nouille ; on veut être sérieux jusqu'au bout, il faut que le dernier repas soit pris 3h00 avant le départ !!!

    Marathon de Marseille 2013

    Après avoir enfilé nos tenues nous voilà partie pour le départ, les vestiaires devaient ouvrir à 6h30 pourtant quand on arrive sur place c'est encore fermé, on découvre un staff complètement désorganisé ; c'est le grand désordre qui régne ici : il est 7h45, on nous prend enfin nos sacs, les toilettes sont fermés à clefs... no comment

    Il pleut et rien n'a été prévu pour faire patienter les coureurs, avec Denis et Christophe ont se trouve un abris de fortune contre une vitrine d'un magasin.

    Le froid et l'humidité commence à me gagner, je sautille sur place pour me réchauffer... On rentre enfin dans le sas et toujours sous la pluie on attend enfin le départ.

     

    Marathon de Marseille 2013

     

     

    Les organisateurs ont eu la mauvaise idée de faire partir le semi-marathon et le marathon en même temps et donc forcément au départ cela coince ; c'est certain cela fait une plus belle photo pour les journalistes de voir des milliers de coureurs en rang d'oignons ; par contre sur un plan sportif c'est stupide car il s'agit de deux courses très différentes.

    On est loin de la ligne de départ et je déclenche pour chrono juste au moment où je passe la ligne ; pendant près d'un kilomètre le rythme est lent car il est difficile de se frayer un passage au milieu des coureurs ; 

    le début du parcours nous amène directement vers une zone de travaux où il y a des flaques d'eau énormes et des resserrements  et inévitablement par moment cela coince ; à un moment on se retrouve carrément à l'arrêt en raison du nombre important de coureurs et de la largeur du passage...

    Avec Denis et Christophe on débute la course à un rythme raisonnable entre 10 et 11 km/h, la pluie tombe toujours et les dossards ne tiennent plus ; avec Denis on le retire pour le mettre à l'abris dans le camel-bag ; encore un mauvais point pour l'organisation des dossards trop fragiles..

    Vers le 6ème kilomètre j'accélère un peu car je suis pas dans mon tempo et j'ai du mal à me mettre dans ma bulle avec ce parcours qui pour le moment tient plus du parcours industriel que touristique... Je pars donc seul Denis et Christophe ne m'ont pas suivie. On est dans la 1ère montée de la journée : une longue ligne droite avec un pourcentage très modéré, pour le moment je suis bien au niveau sensation, j'ai juste un peu froid malgré mes deux couches de vêtements.

     

    Marathon de Marseille 2013

     

    Ensuite on rentre en ville en empruntant de longues lignes droites que l'on fait dans un sens puis on fait demi-tour et on repart dans l'autre sens et tout le long on croise les premiers coureurs ; cela donne le sentiment que le parcours a été traçé juste pour faire le kilométrage ; c'est assez monotone... Se sera ainsi à plusieurs reprise sur ce parcours ; je pense que dans une grande ville comme Marseille il y avait mieux à faire...

    Je choisie la prudence et je surveille mon cardio pour ne pas dépasser 155 pulsations, je bois et mange à tous les ravitaillements et régulièrement je prends une gorgée d'eau avec mon camel-bag, on rentre dans le parc borely et j'arrive à hauteur du 21ème kilomètre en 1h55 ; les sensations sont déjà moins bonnes, je ne suis pas dans un grand jour : est-ce la pluie et le froid ? en tout cas j'ai déjà compris que ce n'est pas aujourd'hui que je battrai mon record de 3h46 et que pour faire déjà moins de 4h00 il va falloir serrer les dents..

    Après le parc on longe la mer où une fois de plus on fait un demi-tour en croisant les autres coureurs ; le bon côté c'est que cela me permet de faire un petit coucou à mes amis Christophe et Denis !!!

    Marathon de Marseille 2013

    Marathon de Marseille 2013

     

    Arrive la montée de la corniche, c'est une montée facile mais j'ai déjà mal aux jambes : je sens ma tendinite au genoux gauche et surtout j'ai un coup de moins bien vers le 26ème kilomètre ; les jambes tournent moins bien ; je viens de cogner dans le mur.. Je ralentis de sorte de maintenir mon rythme cardiaque à 155 pulsations mais maintenant je cours à 10 km/h... Je suis dans le dur et je sais que le "très dur" m'attend au-delà des 30km...

    Après la corniche on redescend au vieux port mais il reste 10km à ce moment moralement c'est très très dur, j'ai mal aux jambes et je n'ai plus de force, je serre les dents en fixant mon cardio et je tente de faire le vide ma tête ; je me concentre sur ma foulée : ne pas faire de mouvement trop brusque qui pourrait entrainer une crampe, surveiller ma trajectoire, faire attention où je met les pieds avec les flaques d'eau... On sort de la ville à nouveau pour se rendre sur le port industriel, chaque foulée devient difficile, j'ai de plus en plus mal aux jambes et je sens que les crampes sont pas loin, je fais attention de ne pas appuyer trop pour éviter le déclenchement d'une crampe... Les kilomètres sont interminables, mais je ne lâche rien, je serre les dents, je suis dans le dur, le vraiment dur... Arrive le 40ème cette fois je sais que j'irai au bout, bien sur le record est bien loin cela fait 3h45 que je suis parti mais il me reste 2km ; je reste concentré et à mon rythme tant pis pour le chrono...

    Arrive enfin le 42ème kilomètre et la dernière ligne droite sur le vieux port... Un dernier effort et je franchie la ligne d'arrivée émue et terrassé par la fatigue ; le chrono officiel affiche 3h59mn ; à ma montre 3h57mn15.

     

     

    Marathon de Marseille 2013

     

     

    Marathon de Marseille 2013

     

     

    Au stand de l'arrivée comme pour le départ rien n'a été prévu par rapport à la pluie, je suis même obligé de me changer sous la pluie après avoir récupéré mes affaires au vestiaire ; pas de café ou de chocolat chaud, rien de solide à manger juste des bananes et des fruits secs... Bref les coureurs sont livrés à eux-mêmes sous pluie, moi je suis tétanisé par le froid et j'attend mes amis avec impatience pour pouvoir me mettre au sec.

    Ce mauvais temps a été éprouvant pour tous les coureurs même les meilleurs ont réalisé des contre-performances.

    Classement définitif :

    Marathon de Marseille 2013

     

    Bravo à denis car s'était son premier marathon, il a cogné dans le mur mais a su puiser en lui la force pour aller jusqu'au bout. Christophe s'est fait une entorse il y a 8 semaines et malgré la douleur il a bouclé son marathon ; bravo à lui aussi pour son courage.

    En conclusion un marathon dur en raison de mauvaises conditions météo mais aussi une organisation pas à la hauteur d'un tel évènement ; je retiens la leçon, on est mieux acceuilli dans les marathons plus modeste comme celui des Alpilles ou du Luberon pour mon expérience .. en plus c'est moins cher, plus simple pour s'y rendre, la dotation est supérieure et l'ambiance bien meilleure !!!

     

     

     

     

    « Lou Crestaire 2013 : trail 11km200 sous la pluie !!!CAMERONE 2013 : cross 9km à Orange chez moi.... »

  • Commentaires

    1
    blatus
    Lundi 25 Mars 2013 à 15:48

    félicitation à vous commentaire digne d'un grand journaliste alors c'est pas pour 2014 le marathon de marseille avec vous bonne recup et respe 

    2
    VERO079
    Mercredi 27 Mars 2013 à 15:34
    Merci pour ce récit bien résumé,
    je participais pour mon 1er marathon et je partage votre ressenti, mauvaise organisation, j'ai eu de grands moments de solitude.
    Pas d'accueil à l'arrivée, la médaille m'a été donnée encore dans son sachet, comme un vulgaire mouchoir, pas de ravito pour ceux qui arrivent à 5h, tout était rangé, plié, pas même une petite goutte de Cagole qui était servi aux jeunes qui n'ont pas couru ! seule une jeune étudiante en ostéo a bien voulu s'occuper de moi mais rapidement car on m'a demandé de bien vouloir libérer la table pour la ranger ! incroyable cette organisation.
    3
    joel84 Profil de joel84
    Mercredi 27 Mars 2013 à 16:09

    votre commentaire me fait bien plaisir ; finalement je ne suis pas le seul à avoir trouvé l'organisation pas au niveau d'un tel évènement ; pour ma part mon prochain marathon sera celui de l'ardèche ; certainement moins rutilant mais je pense y trouver un bien meilleur acceuil :

    4
    FastRunner
    Jeudi 28 Mars 2013 à 17:18

    C'est bien mal connaitre Marseille que de penser qu'il est facile de trouver un autre tracé soit-disant plus sympathique (tout en ne devenant pas encore moins roulant). La ville est en pleine mutation et les travaux sont nombreux. Avec cette spécificité actuelle et les conditions météo ce devait être la plus dure épreuve de la journée que de l'organiser. Une fois l'ensemble des travaux effectués sur les quais de la Joliette notamment ce devrait être un parcours agréable du début à la fin !

    Sinon...oui il y a des flaques d'eau quand il pleut ^^

    Vous n'avez pas vu les tentes "militaires" vides à côté des vestiaires pour changer au sec ?

    Pour le départ il fallait mieux choisir votre sas, non ?

    En revanche, oui, le chronométreur a été mauvais (dossard, résultats, ...).

    Pour moi un beau marathon malgré des conditions excécrables, une fois résolu les 10 dernières bornes avec plus d'animation et sans travaux : ce sera le top.

    5
    joel84 Profil de joel84
    Jeudi 28 Mars 2013 à 17:43

    Cher FastRunner j'étais dans le bon sas par rapport à mes performances par contre sur environ 1km avec mes potes nous avons été freinés par de nombreux coureurs devant nous moins rapide. Concernant le parcours je ne connais pas Marseille mais ces aller-retour ne sont pas spécialement stimulants ; de plus je donne simplement mon ressentis par rapport à mes 3 autres marathons réalisé depuis 2 ans ; ouvrir les toilettes dès 6h30 n'est pas un luxe, je suis désolé mais je n'ai pas vu de tente vide, j'ai voulu me changé à l'entrée du stand de massage et on m'a renvoyé dehors... J'aurais apprécié à l'arrivée un petit morceaux de pain après 4h d'effort et/ou un chocolat chaud..

    6
    joel84 Profil de joel84
    Jeudi 28 Mars 2013 à 19:27

    J'ai été certainement un peu dur avec l'organisation de Marseille Marathon et je m'en excuse ; s'était mon ressenti à chaud, je me suis senti perdu à l'arrivée, je n'ai pas trouvé de lieu pour me changer à l'abris alors que visiblement plusieurs lieux étaient disponibles... Comme à chacun de mes récits j'ai été sincère à defaut d'être totalement objectif... Je souhaite à Marseille de rebondir et que dans l'avenir le Marathon de Marseille devienne un très grand marathon. 

    7
    jupy de la chetaude
    Mardi 2 Avril 2013 à 08:34

    Sympa ces témoignages:je m'y retrouve dans les pâtes à 5h00 du mat'....

    Ce fut mon 3eme marathon...les 2 précédents étant également le marathon de Marseille....Je ne sais pas si j'en ferai d'autres dans d'autres villes;mais une chose est sûre:je ferai toujours celui de Marseille.C'est l'hommage que je rends pour ma ville natale et ma manière de l'honorer.J'espère que cet évènement prendra de plus en plus d'ampleur pour devenir LA course de l'année !!!!

    Love Marseille et le RCT de Toulon (et Madonna que j'ai écouté tout au long de ma course,ma Queen of sport !!!!!)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :