• Mon 1er marathon : Marathon du Luberon 2011

    Mon 1er marathon le 2 octobre 2011 à Pertuis

     

    Ce dimanche 2 octobre 2011 je suis devenu marathonien... Oui je l'ai fait ce vieux rêve d'enfant faire les mythiques 42km 195m...

    Le marathon de Pertuis est une course très festive avec de nombreux coureurs déguisés, des orchestres et beaucoup de stands pour découvrir les produits de la provence...

     

    Côté course, c'est un marathon difficile en raison de son profil :

     

    Plus qu'un mois avant le marathon de Pertuis...

     

    Au total c'est environ 16 km de montées pour environ 200 m de dénivellé positif...

     

    Récit de la course :

    J'ai décidé au mois de mai de faire mon 1er marathon à Pertuis car en jouant sur le site du marathon du Luberon j'ai eu la chance de gagner mon dossard...

    Aussi je me suis longuement préparé à cette course en particulier en suivant un plan d'entrainement sur 8 semaines et cette fois le grand jour est arrivé...

    Après une nuit très courte et agité ; je me suis reveillé toute les heures vers 4h30 je me suis levé volontairement très tôt afin de me préparer minutieusement pour la course...

    Après un petit déjeuner copieux, une douche et une longue préparation me voila parti au point de rendez-vous avec mon ami Gérard et Christophe un nouveau ami runner dont j'ai fait la connaissance par le biais d'un site de co-voiturage et qui m'a contacter pour partir avec nous..

    Il est 6h00 quand on part d'Orange en direction de Pertuis ; on a environ 1h15 de route car on va dans l'extrème sud-est du département de Vaucluse :

    Présentation de Pertuis :

    Mon 1er marathon le 2 octobre 2011 à Pertuis

     

    Pertuis est une commune française, située dans le département de Vaucluse et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Elle est longée au sud par la Durance, qui après avoir servi de limite entre le comté de Provence et le comté de Forcalquier, sert aujourd'hui de limite entre les départements de Vaucluse et des Bouches-du-Rhône.

     

    De par sa position géographique, Pertuis a toujours eu, au cours des siècles, une position stratégique entre montagne et mer. La commune possède la particularité de faire partie d'une communauté d'agglomération inter-départementale. C'est la capitale du Pays d'Aigues et elle devient actuellement un pôle d'activités très important pour le sud-est du département.

    Ses habitants sont appelés les Pertuisiens, Pertuisiennes.1

    Au cœur de la Provence, en bordure de la vallée de la Durance et aux portes du Luberon, Pertuis est située en pays d'Aigues, dont elle est la capitale. Elle se situe à une vingtaine de kilomètres au nord d'Aix-en-Provence et est entrée depuis le 1er janvier 2001 dans la Communauté du Pays d’Aix2, créant ainsi une communauté de communes inter-départementale. De par sa position géographique, Pertuis ou pertus en latin qui veut dire « trouée » au sens de « passage », a toujours été un carrefour de communication entre la mer et la montagne. La commune est un des soixante dix-sept membre du Parc naturel régional du Luberon.

     

    Mon 1er marathon le 2 octobre 2011 à Pertuis

    C'est donc dans ce lieu magnifique que sera donné le départ des courses.

     

    Mon 1er marathon le 2 octobre 2011 à Pertuis

    Nous arrivons à Pertuis vers 7h00 et déjà toute l'organisation est en place et il vaut mieux car outre le marathon, il aura un semi-marathon, une course de 10km, des randos de 15 et 10km et nouveauté de l'édition 2011 une marche nordique... Au total c'est environ 2000 personnes qui devraient prendre le départ.

    Gérard et Christophe eux se sont inscrit au semi-marathon et comme le départ du semi est seulement à 10h00, Gérard a décidé d'aller garer sa voiture à l'arrivée à la Tour d'Aigues situé à environ 5km de Pertuis et pour tuer le temps ils reviendront sur Pertuis en jooging histoire de s'échauffer tranquillement...

    Après avoir retiré les dossards et bu un petit café nous avons pris quelques photos avant leur départ pour la Tour d'Aigue :

    Mon 1er marathon le 2 octobre 2011 à Pertuis

    Mon 1er marathon le 2 octobre 2011 à Pertuis

     

    Mon 1er marathon le 2 octobre 2011 à Pertuis

    Mon 1er marathon le 2 octobre 2011 à Pertuis

    C'est donc seul que j'ai attendu le départ du marathon à 9h00 après mettre tout de même un peu échauffer (environ 1km lent)

    Photo avant le départ :

    Mon 1er marathon le 2 octobre 2011 à Pertuis

     

    Après le discours du Maire le départ est donné, nous sommes environ 260 pour le marathon plus les participants au marathon duo (environ 80 participants)...

    Photo départ :

    Mon 1er marathon le 2 octobre 2011 à Pertuis

     

    Nous faisons un 1er tour dans la ville Pertuis pour repasser au bout d'environ 1km devant la ligne de départ ; Gérard et Christophe me font coucou ils sont revenus de la Tour d'Aigues et il m'encourage... Je vais en avoir besoins..

    Pour le moment la température est idéale, le soleil est déjà présent mais il chasse juste la fraicheur matinale... Pendant les premiers kilomètres je me cale sur mon cardiofréquence-mètre : entre 150 et 160 pulsasions maxi...

    Dès le 4ème kilomètre j'ai une sensation bizarre sous le pieds droit à chaque foulée : un peu comme du courant, ce n'est pas vraiement douloureux mais je sens bien que si je force trop la douleur n'est pas loin...

    Je brille pas car je réalise qu'il me reste 38km et si jamais la douleur s'instale durablement aurais-je la force et le courage de poursuivre jusqu'au bout ???

    Je ralentis un peu et j'essaie de penser à autre chose ; je contemple les paysages magnifiques et je me dis que c'est juste le début ; je suis pas assez chaud la douleur va disparaitre...

    Pourtant la douleur ne disparaitra pas de toute la course bien au contraire....

    Pour l'instant je me focalise sur mon rythme, les kilomètres défilent un à un et bientôt on arrive à hauteur du 10km je contrôle mon temps de passage : 52mn c'est parfait j'ai un bon tempo reste juste à le garder jusqu'à la fin...

    La douleur ne m'a toujours pas quitté mais je serre les dents, le plus dur c'est dans les descentes, dans les montées j'ai moins mal ; mes appuies sont un peu différent...

    Je repense à tous les sacrifices pour arriver à être aujourdhui là au côté des marathoniens : je ne peux renoncer et tant pis pour cette douleur... le marathon c'est aussi trouver la force de lutter sans renoncer...

    Au niveau organisation rien à dire, le parcours est bien balisé, les ravitaillements sont nombreux et copieux.

    Je m'arrête à tous les ravitaillements et je me force à boire à chaque fois au moins 2 grands verre d'eau et vu qu'il y a 1 ravitaillement tous les 4km je pense que je vais pas me déshydrater... Grossière erreur de ma part et je vais le payer en fin de course..

    Pour le moment tout va à peu près; malgré toujours ce maudit point douloureux sous le pied droit je poursuis la course à mon tempo et je commence même à remonter des courreurs ; cela me remotive...

    Je passe au semi-marathon (21km) en 1h50 et je trouve que c'est pas mal... Les kilomètres défilent toujours on traverse le superbe village de Cucuron et je les applaudissements du public font un bien fous au moral...

    Les km 25 à 30 se passent toujours bien mais la douleur augmente et je commence à être obligé de changer mes appuis au niveau du pied droit et je dois ralentir dans les descentes pour moins le sentir...

    Au km30 toujours pas le fameux mur des 30km mais cette douleur que je n'avais pas prévu...

    30 à 35 km cette partie est très difficile car cela monte pas mal et je double plusieurs coureurs qui ont explosés et ne peuvent courir... moi j'ai sensiblement baissé la vitesse je fais maintenant les km en environ 6mn à 6mn15..

    Au km35 je prend mon gel "coup de fouet" dans une grosse montée et je maintien mon rythme à 6mn15 jusqu'au 38ème kilomètre...

    Sans que sache pourquoi je commence à avoir des début de crampes au niveau des 2 mollets ; pourtant je pense mettre bien hydrater : je décide de doubler la dose d'eau au prochain ravitaillement qui ne tarde pas..

    Il est plus de midi et maintenant le soleil cogne le parcours n'en finit pas de monter : je me dis mais bon sang c'est pas un marathon cette course c'est presque un trail ....

    La douleur au pied droit j'arrivais à gérer mais face aux crampes la seule solution c'est de baisser le rythme...

    Le 39ème kilomètre est très dur mais je me dit que je suis prêt du but... Il me reste seulement 3km ; c'est quoi 3km c'est même pas assez pour un échauffement !!!

    Il faut tenir... Je regarde plus que la route mais les crampes reviennent et m'obligent à marcher au 40ème kilomètre !!!

    Bon dieu que c'est dur...

    Je boue à l'intérieur je regarde mon chrono je suis au 40ème km et cela fait 3h40 que je suis parti... Il me reste seulement 2km il faut que je fasse moins de 4h mais... Je ne peux pas courir dès que je tente de courir les crampes sont là et en plus cela monte encore et encore....

    Résigné j'alterne petite foulée et marche mais le temps file quand je rentre dans la Tour d'Aigue de violentes crampes m'arrêtent net à 500m de l'arrivée, dépité je marche et tente de repartir en trotinant mais je sais que pour les 4h00 c'est déjà trop tard...

    Arrive enfin la dernière ligne droite, je serre les dents et me remet à courir au moins pour la photo finish...

    Je passe la ligne d'arrivée en 4h01mn ....

    Je l'ai fait, je suis marathonien...

    Mon seul regret c'est les crampes... Mais tellement heureux de l'avoir fait !!!

    Un rêve d'enfant qui se réalise enfin...

     

    Mon 1er marathon le 2 octobre 2011 à Pertuis

     

    Mon 1er marathon le 2 octobre 2011 à Pertuis

     

    Les résultats définitifs :

    Je termine 74ème sur 218 à l'arrivée cela veut dire qu'il y a eu une quarantaine d'abandon ou de coureurs hors limite temps.

     

    Mon 1er marathon le 2 octobre 2011 à Pertuis

    Voici ce que je ressens après le marathon :

    Quand j'ai retiré mes pansements j'ai ressentis la même douleur....


    Lundi durant toute la journée j'avais les mêmes sensations au niveau des jambes :


    Et plus sérieusement...

    Voici une 1ère série de photos :

    Départ de Christophe et Gérard au semi-marathon :

    Mon 1er marathon le 2 octobre 2011 à Pertuis

     

    Arrivée de Gérard au semi-marathon :

    Mon 1er marathon le 2 octobre 2011 à Pertuis

    Départ de Christophe au semi-marathon :

    Mon 1er marathon le 2 octobre 2011 à Pertuis

     

    Mon 1er marathon le 2 octobre 2011 à Pertuis

    Mon 1er marathon le 2 octobre 2011 à Pertuis

    Mon 1er marathon le 2 octobre 2011 à Pertuis

    Mon 1er marathon le 2 octobre 2011 à Pertuis

    Mon 1er marathon le 2 octobre 2011 à Pertuis

    Mon 1er marathon le 2 octobre 2011 à Pertuis

    Mon 1er marathon le 2 octobre 2011 à Pertuis

    Mon 1er marathon le 2 octobre 2011 à Pertuis

    Mon 1er marathon le 2 octobre 2011 à Pertuis

     

    Mon 1er marathon le 2 octobre 2011 à Pertuis

    Mon 1er marathon le 2 octobre 2011 à Pertuis

    Mon 1er marathon le 2 octobre 2011 à Pertuis

    Une série de photos pendant le marathon et à l'arrivée :

    Mon 1er marathon le 2 octobre 2011 à PertuisMon 1er marathon le 2 octobre 2011 à PertuisMon 1er marathon le 2 octobre 2011 à PertuisMon 1er marathon le 2 octobre 2011 à PertuisMon 1er marathon le 2 octobre 2011 à PertuisMon 1er marathon le 2 octobre 2011 à PertuisMon 1er marathon le 2 octobre 2011 à Pertuis

     

    Les photos du semi de mes amis Christophe et Gérard :

    Christophe :

    Mon 1er marathon le 2 octobre 2011 à Pertuis
    Mon 1er marathon le 2 octobre 2011 à Pertuis
    Mon 1er marathon le 2 octobre 2011 à Pertuis

    Gérard :


    Mon 1er marathon le 2 octobre 2011 à Pertuis
    Mon 1er marathon le 2 octobre 2011 à Pertuis
    Mon 1er marathon le 2 octobre 2011 à Pertuis
    Mon 1er marathon le 2 octobre 2011 à Pertuis
    Mon 1er marathon le 2 octobre 2011 à Pertuis
    Mon 1er marathon le 2 octobre 2011 à Pertuis

    Merci à tous et toutes pour vos messages qui m'ont vraiement fait plaisir et qui me donne envie de me surpasser lors d'un 2ème marathon dans quelques mois...

    En réponse à la question sur les douleurs que j'ai ressentis et plus particulièrement pour quelle raison ; et bien en réalité je ne sais pas pourquoi j'ai ressenti cette douleur sous le pied droit, c'était la 1ère fois, j'avais déjà eu des douleurs au niveau de la hanche droite et également sous le talon droit mais jamais sous la plante du pied droit ???

    Quatre jours après les courbatures ont disparus, il me reste des ampoules au niveau des orteils mais plus de douleur sous le pied...

    Ma reprise va être progressive, repos jusqu'à dimanche soit J+7 avec dimanche reprise par une sortie de 45mn maxi en endurance.

    La semaine prochaine 3 sorties en endurance de 45mn à 1h00 en fin de semaine prochaine, puis progressivement je vais augmenter le temps de sortie et passer à 4 sorties hebdomadaires...

    Prochaine course le 7 novembre un petit trail de 12km dans ma ville d'Orange ensuite on verra... Et peut-être mon 2ème marathon au printemps...

    à bientôt pour d'autres récits.... des nouvelles photos seront mises en ligne sous quelques jours.

    JOEL

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « La panoramique 2011 : 16.8 km 400m de dénivellé Course de reprise à St Saturnin lès Avignon »

  • Commentaires

    1
    Sandy84
    Lundi 3 Octobre 2011 à 13:30

    Encore une fois, BRAVO !!!! On est fier de toi !!!!

    2
    aurel21
    Lundi 3 Octobre 2011 à 17:00

    Bravo, j'ai vécu mon 1er marathon en avril, ça rappelle des souvenir de te lire !

    3
    Qlq'un
    Lundi 3 Octobre 2011 à 19:54

    Félicitation. Je suis tombé par hasard sur ton récit sur le forum "http://www.courseapied.net/" et je dois dire que ça donne envie de voir ce que ça ferait pour moi.

    En tout cas bien fait pour le premier et vivement les suivants. Je pense que tes cramps et mal au pied droit sont dus à ton échauffement un peu court. Mais bon, tu feras mieux la prochaine fois ... ;)

    BRAVO

    4
    Lau84
    Lundi 3 Octobre 2011 à 22:06

    Bravo champion! Quel courage de courir avec cette chaleur! moi, je n'ai fait que le semi et j'ai déjà souffert de courir avec si peu d'ombre. J'ai pensé très fort à tous ceux qui comme toi ont fait le marathon!

    Mon 1er marathon, je l'ai fait à Paris. Il m'en reste que des beaux souvenirs.

    Félicitations encore !

    Laurence

    5
    freerunner36
    Jeudi 6 Octobre 2011 à 15:06

    mais oui joel, un grand bravo! le marathon...

    je tiens à te remercier pour le récit de ta course, une belle victoire sur soi même! crois moi, mon premier marathon sera pour le printemps et je profite de ton expérience pour soigner ma préparation. loin du professionalisme, d'experts en tous genres... ton blog est devenu pour moi un grand plus. enfin la course, le running, la passion comme je le vis au quotidien.

    champion monsieur!...et merci.

    ps: encore!!!!!

    6
    freerunner36
    Jeudi 6 Octobre 2011 à 15:08

    j'oubliais, quel égoiste je fais...ta douleur est elle liée à une blessure? ses crampes, pourquoi? déshydratation?

    le lendemain, tes sensations?

    freerunner36

    7
    seurette
    Vendredi 7 Octobre 2011 à 10:47

    Bravo félicitation contente pour toi.

    8
    Jeudi 13 Octobre 2011 à 12:48
    naej30

    bravo à vous tous !!!!! marathonien  le Mr !!!!! yess

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :