• Mon terrain de jeux...

    Pour que la course à pied devienne un vrai plaisir il y a selon moi un entraînement indispensable, c'est l'entraînement en montée...

    "Les entraînements en côte obligent les muscles à utiliser 2 ou 3 fois plus de fibres que sur le plat, ce qui est un excellent moyen de progresser sur le plan de la puissance cardio-vasculaire"

    C'est dans ces termes que Peter Park coach de Lance Armstrong définissait l'entraînement en montée.

    Le problème quand on s'entraîne que sur du plat c'est que la moindre petite bosse fait mal le jour de course ; et quand on fait un trial où en général il y a une succession de montées et descentes il vaut mieux s'être longuement préparer à gravir les côtes.

    Le problème quand on habite en plaine c'est de trouver des côtes... A Orange heuresement il y a une colline avec environ 60 m de dénivelé ; c'est peu mais suffisant pour l'entraînement :

     

    Accueil  

     L'avantage de cette colline est qu'il y a plusieurs routes pour l'atteindre avec différents % cela permet d'alterner montée dure et montée douce..

    Dans ma semaine d'entrainement j'ai ajouté sytématiquement au moins 2 montées de colline à chaque sortie :

    En général j'emprunte la montée par la route qui longe le cimetière :

    Accueil

    Accueil Accueil Accueil

    L'avantage de cette côte est sa longueur environ 500 m de montée continue cela favorise le travail de résistance en montée..

    En général une fois arrivée en haut de la colline je descent par l'autre côté et arrivé en bas je monte à nouveau mais cette fois dans l'autre sens. La montée par le collège Saint Louis est un peu plus pentue mais plus courte.

    On peut également gravir la colline en empruntant des escaliers ; parfois j'alterne route et escaliers :

    Accueil  

    Une fois par semaine je travaille la montée pure et dure en empruntant la célèbre "montée de spartacus" :

    Accueil

     Le % commence à être sympatique et la montée plusieurs fois est assez éprouvant :

     

    Accueil

    Une fois le virage passé le % devient terrible :

    Accueil

    Pour le moment après 30mn d'échauffement sur le plat j'alterne 4 montées et descentes simultanées puis 30mn d'endurance sur le plat.

    Grâce à ce type d'entrainement hier dans le trial de Saint Victor La Coste 13.5 km avec 250m de dénivellé positif (dont 6km de montée quasi continue et un passage à 8%) je n'ai pas marché une seule fois, je termine en 1h08 65ème sur environ 200 participants, et je me suis régalé !!!

     

     
     

     

     

     

     

     


     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Vidéo du semi-marathon de nimes le 1er mai 2011Dimanche 12 juin 2011 : Trail 13.5km Saint Victor »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :