• Semi-marathon du Luberon 2014

    Semi-marathon du Luberon 2014

     

     

    Le semi-marathon ou autrement dit un demi-marathon ; certes la distance est raisonnable 21.1km et le corps n’est pas mit à rude épreuve comme sur le marathon.
    Néanmoins le semi-marathon reste une course difficile pour ceux qui souhaite réaliser un bon chono, sur un 10km il suffit de donner son maximum sans trop gérer son rythme cardiaque ; sur un marathon l’effort est principalement dans l’endurance ; mais sur un semi-marathon la réussite dépend grandement de la gestion de son effort.

    Après 4 marathons j’avais envie cette année de refaire un semi-marathon car c’est une distance que j’ai toujours appréhendée, et donc avec mon ami Xavier nous nous sommes fixé le semi-marathon du Luberon comme objectif de la rentrée.

    J’ai fait peu de semi-marathon et la plupart avait beaucoup de dénivelé ou étaient des course de montagne (semi-marathon du Mont Ventoux) ; le seul vraiment roulant où j’ai participé s’était le semi-marathon de Nîmes en mai 2011 où j’avais réalisé 1h43 et donc cette année je souhaite voir où je me situe.

    Le semi-marathon du Luberon n’est pas un semi tout plat ; en effet il y a environ 150m de dénivelé et bien entendu cela change la donne et donc je me suis fixé un objectif de 1h45 soit 12km/h de moyenne.

    Semi-marathon du Luberon 2014

    Cette vitesse je réussi à la tenir sur 10 ou 12km à l’entrainement mais tenir à ce rythme sur 21km je ne l’ai jamais fait ; même si je fais des sorties longues de plus de 20km c’est toujours à un rythme plus lent…

    Xavier quant à lui a déjà réussi le temps de 1h43 sur ce semi-marathon en 2012 et souhaite refaire aussi bien cette année.

    Pour ma part je connais le parcours pour avoir fait 2 fois le marathon et dont la 2ème partie du parcours est celui du semi-marathon.

    Le grand jour est enfin arrivé, je me suis levé à 5h15 et j’ai rendez-vous à l’autoroute à 6h45 avec Xavier et Bertrand un nouveau amis runner qui nous amène à Pertuis.

    Nous sommes partis assez tôt et on arrive sur place vers 8h00, il fait encore frais mais le ciel est dégagé et on aura beau temps pour la course. Une fois les dossards retirés on a beaucoup de temps pour boire un café et s’échauffer tranquillement ; on regarde le départ du marathon à 9h00 puis du 10km à 9h30 le départ du semi-marathon est à 10h00.

    Semi-marathon du Luberon 2014

    Semi-marathon du Luberon 2014

    C’est la fête du running à Pertuis non seulement il y a un marathon, un semi-marathon et un 10km mais il y a aussi une randonnée de 10km et une marche nordique ; au total on est 3500 coureurs toutes épreuves confondus.

    Semi-marathon du Luberon 2014

    Semi-marathon du Luberon 2014

    Comme tous les ans, l’esprit festif est palpable, de nombreux coureurs se sont déguisés et c’est la bonne humeur qui règne avant le départ.

    Semi-marathon du Luberon 2014

    Enfin le départ arrive, pour évité les ralentissements du début de course on s’est positionné prêt de la ligne de départ et dans l’euphorie on démarre à un rythme très élevé avec Xavier ; d’ailleurs le 1er kilomètre est bouclé en seulement 4mn20 ce qui pour moi est très rapide.

    Pour le moment je me sens super bien et je me surprend même à accélérer par moment, pourtant dès le 3ème kilomètre j’observe mon cardio qui vient de dépassé les 170 pulsations ; je réalise que je suis bien trop haut au niveau cardiaque pour un semi-marathon !!
    Aussi je dis à Xavier que je ralentis et je le laisse partir à son rythme, je me cale sur un tempo de 160/165 pulsations au maximum et pendant  environ 5 km cela se passe bien, au niveau du temps je suis bien j’ai même environ 2mn d’avance sur mon tableau de marche..
    A partir du 8ème km je dois ralentir légèrement pour maintenir mon rythme cardiaque sous les 165 pulsations mais je ne suis pas inquiet car je sais que j’ai un peu d’avance ; le parcours est vallonné et  c’est difficile de savoir pourquoi le rythme s’emballe par moment..
    Puis arrive le 10ème km ; pour être dans les clous je devais passé en 50mn ; finalement j’ai encore un peu d’avance je passe en 49mn15 mais je vois bien que mon avance diminue rapidement et je me demande si je serais encore dans les clous au 12ème km.
    Au 12ème km justement j’ai la confirmation que ma vitesse a bien baissé je passe en 1h01 ; j’ai déjà une minute de retard sur mon tableau de marche et malheureusement je sens les forces m’abandonnées ; d’un coup je vis l’enfer ; je n’ai plus rien dans les jambes ; je cours à 10km/h et mon cardio ne baisse pas sous les 165 pulsations… Je viens de cogner dans le mur..

    Des dizaines et des dizaines de coureurs me reprennent ; certains avec des mots d’encouragement : « Allez courage il reste plus que 9km » ; je viens de réaliser que je suis parti trop vite et vouloir rester au contact de Xavier dès le départ était une erreur que je paye cash.

    Bertrand revient à mon niveau ; il a mieux gérer son effort et part devant moi ; il m’encourage à le suivre mais je ne peux pas ; je lui dis « je suis livide !!! » ; maintenant il me reste plus qu’à serrer les dents et tenir jusqu’à l’arrivée en limitant la casse.

    Entre le 13ème et le 15ème km c’est horrible, par moment je suis obligé de trottiner tellement je me sens vidé ; dans une petite montée après le lac ; je suis même obligé de marcher ; puis à partir du 15ème kilomètre je retrouve un peu d’énergie ; ce n’est pas pour autant l’euphorie mais je réussi à maintenir un tempo entre 5mn et 5mn30 au kilomètre ; je regarde les minutes de retards s’accumulées et je sais que mon objectif de 1h45 ne sera pas atteint.

    Les derniers kilomètres sont presque aussi éprouvants que lors de mes deux marathons ; pourtant cette année j’ai fait 21km de moins ; comme quoi on peut se mettre minable en quelques kilomètres seulement..
    Encore un dernier effort et je passe la ligne d’arrivée en 1h51mn43 soit 7mn de plus que mon objectif de départ...

    Mais j'ai limité la casse en terminant 267ème sur 795 coureurs

    Semi-marathon du Luberon 2014


    Forcément un peu déçu à cause de ma mauvaise gestion de course ; et dans ce sport l'erreur se paye cash...
    Ce n’est pas grave, on apprend toujours de ses erreurs, et je tenterai de faire mieux la prochaine fois.
     

     

    Xavier réussi un excellent temps de 1h45 pourtant sa préparation était incomplète et il n'était pas super bien au départ ; bravo à lui qui termine 30ème en V2 !!! 

     

    Bertrand pour qui s'était sa 1ère course claque 1h47 ; un sacré chrono pour une première. 

    Semi-marathon du Luberon 2014

     

    Voilà sinon une super ambiance à Pertuis et un très bon moment de run, au niveau organisation balisage parfait, retrait des dossards parfaits, un beau tee-shirt technique et une bonne bouteille, ravitaillements parfait sauf le buffet à l’arrivée un peu maigre à mon goût. Sinon un très bon esprit festif. Bravo et merci à tous les bénévoles.
    Rendez-vous en 2015...

    Semi-marathon du Luberon 2014

    « La véronique 2014Virade de Piecaous 2014 »

  • Commentaires

    1
    Hassina
    Jeudi 16 Octobre 2014 à 20:07

    Encore un super récit de ce que tu ressens kilomètre par kilomètre;c'est trés enrichissant de se comparer à ton vécu,MERçIcool

    2
    Samedi 18 Octobre 2014 à 10:09

    Merci Hassina, j'espère que l'on se reverra sur une course glasses

    3
    Bernard
    Mercredi 28 Septembre 2016 à 16:26

    Merci pour ce récit, je vais faire le marathon ce dimanche... Il y a environ 150 m de deniv + sur le semi ?

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Mercredi 28 Septembre 2016 à 18:06

    Bonjour, oui il y a environ 150m de dénivelé et idem pour le marathon que j'ai également fait 2 fois

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :