• Trail de 12km le 10 juillet à Sérignan (Vaucluse)

    Accueil Accueil

    C'est à Sérignan du comtat charmant village du vaucluse que je me suis rendu ce dimanche 10 juillet 2011 avec mes deux amis Xavier et Gérard  pour un trail de 12km à 9h00 :

    C'est là qu'à vécu le célèbre Jean Henri Fabre :

     

    Accueil

    Jean-Henri Casimir Fabre,
    né le 21 décembre 1823 à Saint-Léons du Lévézou (Aveyron),
    mort le 11 octobre 1915 à Sérignan-du-Comtat (Vaucluse),
    est un homme de sciences, un humaniste, un naturaliste, un entomologiste éminent, un écrivain passionné par la nature et un poète français, lauréat de l'Académie française et d'un nombre élevé de prix.

    Il peut être considéré comme l'un des précurseurs de l'éthologie, science du comportement animal, et de l'écophysiologie.

    Ses découvertes sont tenues en haute estime en Russie, aux États-Unis et surtout au Japon où Jean-Henri Fabre est considéré comme le modèle accompli de l'homme de sciences et de l'homme de lettres réunis et, à ce titre, est au programme des enseignements de l'école primaire. Il est aussi mondialement connu pour ses Souvenirs entomologiques, qui ont été traduits en quinze langues.

    « Un grand savant qui pense en philosophe, voit en artiste, sent et s'exprime en poète », c'est ainsi que Jean Rostand qualifie Jean-Henri Fabre.

     

    La mairie a rendu hommage à l'homme célèbre par un monument qui représente un insecte géant à l'entrée du village et un musée lui est consacré :

     

    Accueil

    Sérignan est beau...

    Accueil Accueil Accueil Accueil

    Accueil

    Et à Sérignan comme dans tout le Vaucluse on sait faire du bon vin...

    Accueil

    Bref encore un village où l'on se sent bien, et tout autours la nature est magnifique avec le massif d'uchaux à proximité les paysages sont à couper le souffle (la course aussi paraît-il !!!)

     

    Accueil  

    Au niveau de la course, si j'en crois mes amis qui ont participés plusieurs fois c'est une suite de montées qui nous attend avec peut-être la chaleur et le mistral de juillet... Bref un bon moment de running.

    Récit course :

    Comme à chaque course, j'étais réveillé ce matin vers 5h30, c'est plus fort que moi, j'ai pris une douche puis un bon petit déjeuner et je prépare longuement ma tenue...

    Vers 7h15 je quitte la maison endormie et je commence à marcher un peu dans la rue afin de sentir un peu les sensations...

    Depuis ma sortie de mardi dernier j'ai une douleur au niveau du haut de la fesse droite qui survient après quelques minutes de courses...

    J'ai volontairement annulé la sortie de jeudi et vendredi j'ai souhaité tester à nouveau si je pouvais courir sans douleur : c'était encore pire et j'ai eu du mal à terminer ma sortie de 12km...

    Depuis j'ai été voir sur internet de quoi pouvait bien provenir cette satanée douleur... Fracture de fatigue, sciatique, tendinite du moyen fessier, surentraînement etc... bref pas évident d'avoir un avis tranché...

    Ce qui est certain c'est que j'ai certainement un peu abusé des entraînements après mon semi-marathon du 28 juin car dans la foulée j'ai enchainé sur 2 entraînements consécutifs de 12km, puis 2 jours après une scéance de fractionnés long de 2x6x400 m suivie le lendemain d'une sortie longue de 2h15 et 2 nouvelles sorties de 12km durant cette semaine soit au bas mot plus de 80km en 15 jours...

    D'un autre côté, je me prépare pour le marathon début octobre et je dois donc enchainer les kilométres pour être au top le jour J, en plus jusqu'à l'apparition des douleurs je n'avais jamais été autant en forme...

    Je pense que c'est les fractionnés long qui m'ont fait souffrir et je pense que je vais pour le moment arrêter les fractionnés et augmenté le travail en endurance fondamentale.

    Tout cela pour dire que ce matin je partais à Serignan sans être seulement certain de pouvoir terminer la course, avec la crainte de mettre gravement blessé et devoir arrêter la course à pieds pendants plusieurs semaines ; chose qui pour moi serait horrible...

    C'est mon ami Xavier qui est passé me prendre et nous voila arrivé à Serignan avec Xavier et Gérard : petite photo souvenir avant le départ :

     

    Accueil

     

    Le temps de terminer les préparatif et en piste pour la course :

     

    Accueil Accueil

     

    Après un bon échauffement et quelques étirements nous voila partis avec environ 200 coureurs, il fait une chaleur étouffante et la course devient difficile dès les premiers mètres...

    Dans les 4 premiers kilomètres je reste au contact de Xavier, j'ai une sensation au niveau du fessier droit mais c'est modéré ; par contre je sens bien que si j'augmente le rythme la douleur va ressurgir aussi quand Xavier hausse le rythme je le laisse filer et reste à ma vitesse à environ 11km/h...

    Au fur et à mesure que les kilomètres défilent mes sensations sont de plus meilleures et je termine presque au sprint..

    Finalement je termine en 1h02 assez content de mon résultat vu que je ne me suis pas livré à fond par crainte de me blesser.

    Xavier a réussi à faire 58mn et Gérard n'est pas loin à 1h11 et malgré une violente douleur au dos..

    Accueil

    Une bien belle course, assez difficile car beaucoup de montées, de bosses et passages techniques, des bonnes descentes, et côté organisation rien à dire : bons ravitaillements et balisages parfait.

    Rendez-vous pris pour 2012 !!!

    Après la course je ressens une douleur légère sous le talon droit à la marche qui a tendance à remontée le long de ma jambe droite : je crois que cette fois c'est clair je vais devoir faire une pause de quelques jours histoire de me refaire la patate....


     


     

     

     

     

     

     

     

     

     


     

     

    « Semi-marathon de Gigondas 2011 : 21km - 600 m de dénivellé positifLa panoramique 2011 : 16.8 km 400m de dénivellé »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :